Articles contenant le tag Pichavant

Bigoudène… So Chic !

Affiche So chic

Mode citadine, mode paysanne, influences croisées – 1850/1910

1er juin – 10 novembre 2013

Une mode citadine d’inspiration bigoudène

Toute une équipe de professionnels et de bénévoles s’ est mis à l’oeuvre pour faire de cette exposition un délice pour tous les passionnés de mode et de costume.

Dans le cadre de cette exposition temporaire, le Musée Bigouden a mené une recherche totalement inédite à propos de pièces étranges, hybrides, apparentées par leur coupe à la mode citadine et brodées dans la tradition des vêtements paysans bigoudens. Catalogués à tort en tant que costumes folkloriques de l’après-guerre ou encore vêtements militants des années 1930, ces costumes ont peu intéressé les musées et collectionneurs. Ce sont en réalité les derniers vestiges d’une mode parisienne marquante des années 1850 aux années 1900, qui a profondément renouvelé la tradition bigoudène.

A travers une sélection d’éléments de costumes originaux et une iconographie étonnante, l’exposition présentera ces influences croisées entre mode de la ville et mode bigoudène, de 1850 à 1910. Les pièces présentées témoigneront des collaborations engagées avec les collectionneurs privés ainsi qu’avec d’autres musées en Bretagne, à Paris et bien au-delà.

Pour aller plus loin dans la découverte de cette mode singulière, l’exposition est accompagnée d’un ouvrage co-édité avec les éditions Locus Solus : Bigoudène So Chic !.

Portrait de Madame Félicien Champsaur, de Claude-Emile Schuffenecker, prêt du Musée de Pont-Aven au Musée Bigouden

 

TEL Schuffenecker juin

, , , , , , , ,

Pas de commentaire

BIGOUDENE SO CHIC – Le catalogue

BIGOUDENE_SO_CHIC_JPEG_BASSE_DEF_large

Des vêtements de La Belle Epoque d’inspiration bigoudène… Gauguin s’est lui-même représenté avec un plastron bigouden. Mais voilà, de cette mode citadine d’inspiration bigoudène, personne ne savait rien. Ou si peu.

Bien plus qu’un simple catalogue d’exposition, ce livre décrit et illustre cette mode citadine d’inspiration bigoudène, née dans les années 1850 et ce jusqu’au tournant du siècle. Beaucoup connaissent ces pièces dites « bourgeoises », hybrides entre mode de la ville et modes « traditionnelles », parfois même entre plusieurs « pays » : Bigouden, Aven, Glazik, Melenig, Pourlet…

Le Musée Bigouden a rassemblé une cinquantaine de documents autour de cette mode, mais aussi près de 150 pièces citadines : corsages, vestes, vestons, chaussures et chaussons, costumes d’enfants, pièces isolées (cols, bas de manches, etc.)… Ces pièces nous livrent de précieux indices sur les ateliers qui les brodaient, sur l’évolution de cette mode…

Vous trouverez ce catalogue à la boutique du musée mais aussi dans de nombreux points de vente.

Bagues, colliers, broches, boucles d’oreilles, mugs, magnets, miroirs, savons… ce visuel a été décliné sur toute une série d’objets. A découvrir en exclusivité à la boutique du musée !

 

, , , , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire