Articles contenant le tag Le Minor

Exposition DOM ROBERT ET LA MAISON LE MINOR – 2014

Affiche Dom Robert light

Les Amis du Musée proposent pour la deuxième année une exposition autour de la période de Noël. Après Bruno Le Floc’h, planches et dessins, présentée l’an passé en collaboration avec l’association des Amis de Bruno Le Floc’h, nos Amis se plongent cet hiver dans l’oeuvre foisonnante de Dom Robert, explorant ses liens avec la Maison Le Minor, à Pont-l’Abbé.

Ils vous proposent une exposition réunissant une sélection de tapisseries, toiles brodées, aquarelles et dessins de ce moine au parcours atypique. Son oeuvre colorée et généreuse est accessible à tous les yeux : les plus jeunes s’amuseront des jeux de cache-cache dans ces scènes luxuriantes, les passionnés de nature seront captivés par l’exactitude de la faune et de la flore, les curieux découvriront une oeuvre dense et multiforme, naturaliste et spirituelle.

L’exposition sera complétée des travaux de Gaëlle Le Fur, artiste contemporaine, et d’enfants d’écoles du Pays bigouden, inspirés de l’oeuvre de Dom Robert.

Voilà une bonne occasion de vous attarder à la boutique du musée, ouverte à l’occasion de Noël, et d’échanger avec les Amis du musée, qui vous accueilleront chaleureusement (et gratuitement) tout au long de l’exposition !

A noter aussi une conférence animée par Annick Fleitour, Serge Duigou et Gildas Le Minor à la maison pour tous de Pont-l’Abbé le dimanche 28 décembre 2014 à 16 h (4 euros).

, , , , , ,

Pas de commentaire

Au pays des poupées, l’expo temporaire 2011

Démontage de l’exposition « Au Pays des Poupées, un petit monde de haute-couture »

Constituée essentiellement de prêts de particuliers, les poupées rentrent dans leurs foyers !

AU PAYS DES POUPEES
Un petit monde de haute couture
9 avril – 30 octobre 2011

Les poupées folkloriques ont connu, dès leur création dans les années 1930, un succès immense. Les maisons de broderies bigoudènes, confrontées au déclin du costume traditionnel, se sont ainsi inventées de nouveaux débouchés qui ont permis à de nombreuses jeunes filles de rester vivre et travailler en Pays Bigouden.

Sorties de la Maison Le Minor ou d’autres maisons de broderie bigoudènes, les poupées de celluloïd revêtent des costumes précisément reconstitués, parfois brodés main.

Ces poupées de terroir, rapidement devenues des symboles de la Bretagne, sont aujourd’hui des objets cultes. Elles témoignent de cette délicate transition qui a vu le monde traditionnel basculer dans l’ethnographie… ou le folklore.

 

 

Démontage de l’exposition « Au Pays des Poupées, un petit monde de haute-couture »

Constituée essentiellement de prêts de particuliers, les poupées rentrent dans leurs foyers !
Vous pouvez nous contacter au 02 98 66 00 40 !

 

 

 

 

L’exposition sera accompagnée d’un ouvrage édité par Coop Breizh.

Anne Libouban, Poupées Le Minor, 200 pages, format 17×1

9 cm, 25 €

 

, , , , , ,

Pas de commentaire

Au pays des poupées…

L’équipe du musée travaille en ce moment sur la prochaine exposition temporaire (9 avril – 31 octobre 2011).

Nous sommes à la recherche d’informations et de témoignages sur les poupées et leurs ateliers de fabrication dans le Pays Bigouden. Un questionnaire a été rédigé pour vous donner une idée des informations recherchées.

N’hésitez pas à nous contacter au 02 98 66 00 40 ou à mediation@museebigouden.fr

, , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire