Articles contenant le tag bigoudène

Récolement et pose de coiffe

A priori rien de commun entre l’obligation légale de procéder au récolement des collections et la pose de la coiffe bigoudène…

Mais c’est effectivement en procédant à la vérification des objets sur place que Isabel Navarro, stagiaire en conservation préventive au musée, a retrouvé cette série de photos datant de 1963. Nous vous proposons donc de visualiser les étapes majeures de la pose de coiffe en

compagnie d’une jeune bigoudène richement habillée !

 

 

 

, , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Les photos de famille…


Le musée possède un fonds iconographique relativement important. Il est constitué essentiellement de photos de famille du pays bigouden et est régulièrement alimenté par des dons de particuliers.
Nous remercions les nombreuses personnes qui nous prêtent régulièrement leurs clichés et nous permettent d’en sauvegarder des copies.

Ici, une très belle photo de famille des années 1930. Quasiment tous les hommes portent encore le gilet traditionnel en velours noir. A noter qu’aucun gilet brodé n’est porté. Les tabliers sont ornés de différents types de broderie, nouvelles ornementations à la mode.

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Les grands gilets brodés bigoudens

Ce gilet jaune féminin est en cours d’acquisition par le musée.
Il s’agit d’un très bel exemple de la série des grands gilets brodés de soie du premier quart du XXème siècle, ceux-là même qui ont fait la renommée des maîtres brodeurs bigoudens. Gilet de paysanne aisée, cette parure est réservée aux grands jours.
Le plastron est brodé en rangées, l’une des caractéristiques des gilets bigoudens. La rangée haute est formée de grandes volutes, les deuxième et quatrième rangées sont composées de différents registres : drenn presk, chaînes de vie, petites cornes de bélier. Immuablement, la troisième rangée est constituée de plumes de paon. Un motif particulier dit « écailles de poisson » termine la partie basse du plastron.
Sur les manches se lit aussi la richesse de la famille : un très grand motif de plume de paon, emblème du Pays Bigouden, en couvre la partie haute.
Comme tous les gilets bigoudens jusque dans les années 1920, il est taillé dans un drap de laine épais et sec. L’échancrure des manches dans le dos ainsi que le montage particulier des plastrons et des manches sont les éléments caractéristiques des gilets bigoudens féminins.
D’ailleurs, comment savons-nous que ce gilet est féminin ? La réponse est simple, il possède des manches… En effet, se portant sous une veste, les gilets bigoudens masculins n’en comportent pas.

, , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Au pays des poupées…

L’équipe du musée travaille en ce moment sur la prochaine exposition temporaire (9 avril – 31 octobre 2011).

Nous sommes à la recherche d’informations et de témoignages sur les poupées et leurs ateliers de fabrication dans le Pays Bigouden. Un questionnaire a été rédigé pour vous donner une idée des informations recherchées.

N’hésitez pas à nous contacter au 02 98 66 00 40 ou à mediation@museebigouden.fr

, , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Un tablier des années folles

Ce tablier a été proposé en don au musée au courant de l’année 2010.

Il s’agit d’une très belle pièce des années 1930. L’ornementation très particulière se retrouve dans une grande partie de la Basse-Bretagne à cette époque-là : broderie richelieu, passé-plat, perlage… Par contre, la coupe et le montage sont de facture bigoudène. Son empiècement à la taille est facilement identifiable.

Le temps et les rongeurs ont fait leur oeuvre mais cela n’ôte pas à ce tablier son intérêt patrimonial.

, , , , , ,

Pas de commentaire

Série spéciale sur le musée dans le Télégramme

Toute la semaine, la rédaction de Pont L’Abbé consacre une série au musée. Après le biniou retrouvé puis la conservation préventive des textiles viendront une coiffe pas comme les autres et d’autres objets étonnants et insolites.

, , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Le retour du biniou vagabond !


Dans la presse…(Le Télégramme des 23 et 25 octobre, Ouest France du 23 octobre) :





Et sur Internet : http://www.aupaysbigouden.com/accueil.php?cx=allvideo&idvideo=345

, , , ,

Pas de commentaire

Zoom sur une enseigne de repasseuse de coiffe

Le musée vient d’acquérir cet objet.

Il nous a été présenté comme étant une enseigne de repasseuse ou de brodeuse de coiffes. Pourtant, un détail attire notre attention, elle semble pleurer…

Est-elle encore dans la mémoire collective ? Quelqu’un se souvient-il de cet objet ?

Vous pouvez nous contacter au

02 98 66 00 40, par mail : mediation@museebigouden.fr ou nous laisser un commentaire ci-dessous !

, , , , , , ,

Pas de commentaire

Bénévolat

Ateliers, animations, inventaire… Le musée fonctionne notamment grâce à son équipe de bénévoles. N’hésitez pas à la rejoindre.

Contactez pour cela Chantal Morvan au 02 98 66 00 40 ou à accueil@museebigouden.fr

, , , , ,

Pas de commentaire

Stages

Le musée accueille des stagiaires en histoire, histoire de l’art, métiers du patrimoine et du tourisme.

Les thématiques sont diverses : médiation culturelle, recherches documentaires, participation aux opérations de conservation préventive, développement des publics, etc.

N’hésitez pas à nous faire part de votre projet en contactant Solenn Boënnec au 02 98 66 00 40 ou mediation@museebigouden.fr

, , , , , ,

Pas de commentaire