Expo impermanente 2014


Visuel saison 2014

La toute première salle est désormais consacrée aux brodeurs du Pays bigouden au XIXe siècle. Clientèle citadine ou mode locale, les brodeurs bigoudens ont développé une capacité de travail et une culture singulières. L’exposition présente des pièces citadines anciennes, ainsi qu’une robe créée par le brodeur Pascal Jaouen, inspiré par une gravure du Petit Echo de la Mode en 1887. Une sélection de coupures de la presse de mode illustrée atteste de l’importance de la mode bretonne dans la création citadine de la seconde moitié du XIXe siècle.

Après la salle consacrée à l’habitat intérieur, vous découvrirez non plus un mais deux espaces présentant l’évolution et la diversité des modes bigoudènes tout au long du XXe siècle. Un accent particulier est porté sur la Première Guerre mondiale. En cette année de centenaire, le musée initie une recherche sur les Bigoudens engagés dans ce conflit. Uniforme de marin, photos de famille, cartes postales, carnets de tranchées… L’équipe restitue les premiers résultats de cette recherche toujours en cours. La Nuit des Musées, le 17 mai prochain, sera l’occasion d’un rendez-vous particulier sur ce sujet passionnant.

Catalogue de modèles de picot de la maison Pichavant à Pont-l’Abbé, enseigne de repasseuse de coiffes… Le musée présente également des pièces issues de ses collections qui n’avaient jamais été exposées, ainsi qu’une galerie de costumes des dernières modes bigoudènes.

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)
*