Les kouigns plaked


6 œufs, 500 gr de sucre, 1 kg de farine + 700 gr de farine pour la deuxième partie de la recette, 3/4 de litre de lait entier, un cube de levure de boulangerie, une pincée de gros sel

Une trentaine de pains : 8 à 10 personnes

Première partie : la pâte

Tiédir le lait à température ambiante (s’il est tiède, la pâte ne monte pas). Égrener la levure dans le lait pour qu’elle fonde doucement. Dans un grand récipient, battre les œufs en omelette à la main, y ajouter le sucre puis doucement la farine et le lait ainsi qu’une pincée de sel, toujours à la main.

Laisser monter la pâte trois à quatre heures au chaud sous un torchon. Il est possible de mettre le récipient de pâte dans une bassine remplie d’eau que l’on maintient chaude.

Deuxième partie : l’enfarinage et le modelage

Préparer un drap prop’ et y étaler de la farine, y verser toute la pâte. Fariner la pâte et lever le drap de manière à faire rouler la pâte vers la farine, refariner, faire à nouveau rouler la pâte sur la farine… Refaire ce mouvement plusieurs fois de manière à ce que la pâte ne colle plus au drap. Saupoudrer une dernière fois de farine.

Étaler la pâte à la main et tapoter de manière à faire une large galette d’un ou deux centimètres d’épaisseur.

Découper des morceaux de pâte à l’aide d’un couteau. Un par un, à la main, modeler de petits pains, les enfariner à nouveau si besoin (si la pâte colle aux doigts).

Troisième partie : la cuisson

Préchauffer la billig puis baisser la température autour de 180 à 190°C. Y déposer une douzaine de pains, les laisser cuire et gonfler puis les retourner un à un lorsqu’ils commencent à blondir. A l’aide d’un couteau, piquer les pains de manière à ce qu’ils cuisent mieux une fois retournés. Les retourner ensuite deux ou trois fois pour qu’ils soient bien cuits. En ouvrir un pour vérifier la cuisson : la pâte doit ressembler à une mie très serrée.

Couper les kouigns en deux dans le sens de la longueur et ne soyez pas avare en beurre… A déguster sans modération.

Options :

Ne pas se laver les mains entre le modelage et la cuisson : la pâte collée sur vos doigts vous protège afin que vous puissiez retourner les kouigns à la main sur la billig.

Si par extraordinaire il en restait, les réchauffer au grille-pain les jours suivants.

 

Avant de vous lancer dans la confection de kouigns plaked, observez bien le savoir-faire particulier qu’elles nécessitent :

Kouign plaked au Musée Bigouden, Pont-l’Abbé from Musée Bigouden on Vimeo.

 

 

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)
*